Décembre 2012

Le succès de la cantine

Grâce à la générosité de nos donateurs, la cantine de l’école de la Fraternité à Bel Air fonctionne maintenant régulièrement. Elle accueille, quatre jours par semaine, 350 enfants restaveks du quartier. Nous constatons donc que le nombre d’enfants est en constante augmentation.

belair

Ce phénomène est inquiétant à très court terme : nos ressources ne nous permettent d’assurer un tel rythme de fréquentation que jusqu’en mars 2013. Nos calculs sont vite faits : il nous faut trouver au moins 30.000 euros en 2013. Et le temps joue contre nous pour plusieurs raisons :

  1. En Haïti, le prix des denrées s’envole. Les enfants sont privés de poisson, de viande. Leur menu est plutôt fait de riz, de maÏs et de pois.

  2. La monnaie locale se déprécie un peu plus chaque jour, rendant un peu plus inflationniste le coût de la vie.

  3. Le Programme Alimentaire Mondial, débordé par les camps de réfugiés depuis le tremblement de terre de janvier 2010, ne fournit plus les écoles. Nous devons donc nous passer de son aide.

belair2

Nous travaillons toujours en partenariat avec l’association américano-haïtienne HACO (Haïtian American Community Organization) qui prend en charge les salaires des enseignants, et habille les enfants. Avec eux, nous finançons le repas de Noël qui aura lieu le 18 décembre 2012 pour élèves et professeurs.

Nous ne sommes pas seuls à travailler pour ces enfants défavorisés : l’association Enfants Soleil nous aide en permanence pour la logistique de la cantine. Un grand merci à Jean-Claude, qui assure l’approvisionnement de la cantine, et à qui nous devons les photos de ce blog.

belair3

Comme vous pouvez le constater, la situation est critique. Pourtant, vous êtes de plus en plus nombreux à lire ces lignes et à nous contacter. Votre soutien est primordial pour nous. Aussi, n’hésitez pas à parler de ces enfants-esclaves autour de vous. Faîtes connaître l’association à vos amis, à vos proches. De votre mobilisation dépend leur avenir.

belair4

Publicités