Novembre 2018

Une nouvelle année scolaire s’est terminée. Elle a vu la reconstruction intégrale de l’école s’achever. Pendant toute la durée des travaux, nos élèves ont suivi leurs cours dans la grande église qui avait été rebâtie préalablement. Dorénavant une centaine de Timouns peuvent travailler chaque après-midi, après le déjeuner, dans de belles salles de classe. Il semble que la vie entre élèves du matin et Timouns de l’après-midi se passe bien.

Gérard Renard, de l’association Enfants Soleil, se rend deux fois par an à Port au Prince. A chaque voyage, iol se rend à Bel Air, bien que les visites dans ce quartier restent toujours problématiques quant aux questions de sécurité. Néanmoins, Gérard nous a averti, lors de sa dernière visite, de quelques travaux à réaliser en urgence dans le bâtiment cantine : gouttières, récupération d’eau dans les citernes, qui avaient été endommagées par la chute d’un arbre lors de la reconstruction de l’école. Car cette cantine est toujours en service pour les Timouns.

Les enfants qui viennent à l’école le matin reçoivent gratuitement des plats préparés par la ville. Ce n’est toujours pas le cas pour les Timouns qui ne sont que «tolérées» dans cet établissement. Lors de son dernier séjour, Gérard a pu déposer un dossier à l’Ambassade de France qui dispose de plusieurs tonnes de nourritures pour les enfants défavorisés. Mais les demandes seront nombreuses…

Dans cette nouvelle école, joliment décorée, reste un gros point noir : il avait été prévu, dans les travaux, de construire des toilettes. Ce qui a été fait. Mais ces toilettes n’ont pas été dotées d’eau courante et ne sont donc pas utilisables. L’approvisionnement en eau à Port au Prince est un vrai problème.

Si nos finances le permettent, nous ferons ces travaux en 2019, mais pour l’instant il nous faut recharger nos batteries ….financières, car le budget est loin d’être bouclé pour parvenir à nourrir les Timouns et leurs professeurs jusqu’en juin !

Aussi, plus que jamais, nous comptons sur votre générosité pour pouvoir continuer à oeuvrer comme nous le faisons depuis 25 ans pour ces enfants qui ont tant besoin de notre solidarité.

Odile SOYEUX
Présidente

Information en lien avec le Règlement général européen sur la protection des données (RGPD)
Les informations recueillies sont enregistrées par l’Association Timoun Restavek dans une base de données. Ni vendues, ni échangées, ni communiquées ; ellers sont réservées à l’usage exclusif de l’Association Timoun Restavek à des fins de gestion internes de répon se à vos besoins et d’appel à votre générosité. Vous pouvez avoir accès aux information vous concernant et demander leur rectification ou leur suppression en écrivant à l’Association Timoun Restavek, 31, rue aux Soeurs (76240) BELBEUF – (Tél : 02.35.80.31.79). Sans demande de suppression de votre part, elles sont conservées pendant la durée nécessaire.

Publicités